Le perfekt en allemand – règles, temps, grammaire

Le perfekt en allemand – règles, temps, grammaire

Sur ce blog, vous apprendrez: Le perfekt en allemand – règles, temps, grammaire. Le perfekt, aussi appelé Vergangenheit, est une forme de temps très importante dans la grammaire allemande. Il est utilisé pour parler du passé.

La formation de la forme temporelle du perfekt – haben et sein

La formation du temps du perfekt se fait via un verbe auxiliaire. Cela n’a qu’une fonction grammaticale et en soi aucune signification. Il n’y a que deux verbes qui peuvent agir comme un verbe auxiliaire, ce sont le verbe «haben» et le verbe «sein».

Le perfekt – explication et exemples

Le tout est mieux expliqué par deux exemples. Si nous prenons la phrase «Ich schaue den Film». Si l’on veut transformer cette phrase du présent au perfekt : Le verbe «schauen» passe à la fin de la phrase en tant que participe. »schauen » devient « GE-schaut », le verbe auxiliaire est maintenant au début de la phrase est (dans ce cas, en raison de la première personne du présent singulier). De notre phrase « Ich schaue den Film » est dans le perfekt « Ich habe den Film geschaut ».

Un autre exemple est : « Sie lieben die Natur. » Encore une fois, le participe forme avec le préfixe « GE », donc « geliebt ». En raison de la forme troisième personne du pluriel présent, ici le verbe auxiliaire est « haben » et notre phrase dans le perfekt est, « Sie haben die Natur geliebt ».

Le perfekt – exceptions

Les exceptions sont des phrases avec des verbes de mouvement et de changement d’état. Ici on utilise à la place du verbe auxiliaire « haben » le verbe auxiliaire « sein ». Les verbes du mouvement sont « gehen », « fahren », « fliegen », etc.

Voici deux exemples. Prenez la phrase: « Ich fahre zur Schule. » Dans ce cas, le verbe auxiliaire est « bin » (1ère personne du singulier de « sein »). De « fahren » on obtient « GE-fahren » et le participe revient à la fin de la phrase. En perfekt, la phrase devient: « Ich bin zur Schule gefahren. »

Et la phrase: « Wir schwimmen schnell. » Est dans le perfekt de « Wir sind schnell geschwommen. » L’utilisation de la forme « sind » comme un verbe auxiliaire est justifiée par le fait que la phrase est à la 1ère personne du pluriel, donc vous prenez la forme perfekt dans la formation du verbe auxiliaire la 1ère personne du pluriel (dans ce cas « sind »).

C’est la même chose avec les verbes d’état qui changent comme „sterben“ ou „einschlafen. Ceux-ci utilisent également « sein » comme un verbe auxiliaire. La phrase « Sie stirbt » est dans le perfekt « Sie ist gestorben ». Et la phrase «Ich schlafe ein» devient «Ich bin eingeschlaffen».

La formation du perfekt

La formation du perfekt exige une maitrise des verbes auxiliaires « haben » et « sein ». Pour déterminer sous quelle forme le verbe auxiliaire doit être dans la phrase perfekt, il faut déterminer la forme personnelle de la phrase actuelle.

En règle générale, le participe est formé avec le préfixe « GE ».

Les verbes de mouvement et de changement d’état utilisent le verbe auxiliaire « sein », sinon le verbe auxiliaire « haben ».

Sprachschule Aktiv München hat 4,86 von 5 Sternen |397 397 Bewertungen auf ProvenExpert.com